jeudi 10 juin 2021



À compter du mercredi 9 juin, les conditions d’accès aux hippodromes évoluent, permettant un plus large retour du public qu’il soit composé de professionnels, propriétaires, parieurs, amateurs réguliers ou occasionnels de courses hippiques. Cette réouverture s’opérera en conformité avec les nouvelles mesures sanitaires instaurées par le gouvernement pour encadrer l’accès du public aux événements. Ainsi, les hippodromes de France Galop (Auteuil, Chantilly, Deauville, ParisLongchamp et Saint-Cloud) retrouveront le plaisir d’accueillir jusqu’à 5 000 personnes lors de grands prix en juin, voire plus en juillet et août, avec application du pass sanitaire.

Avant de vous rendre sur un hippodrome, il est recommandé de vérifier que vous réunissez bien les conditions d’accès. Pour se faire, vous pouvez vous reporter à l’infographie ci-dessus.



Dans le cadre des nouvelles mesures gouvernementales entrées en vigueur le 9 juin (décret consultable ICI), et afin de préserver la santé de tous, deux procédures seront déclinées sur les hippodromes France Galop :

1 – En semaine, avec une jauge de moins de 1 000 personnes : PAS de pass sanitaire

Pour les réunions de courses qui se dérouleront les jours de semaine (du lundi au vendredi, hors jours fériés), la jauge restera limitée à un maximum de 1 000 spectateurs. Dans ce cas, l’accès à l’hippodrome ne nécessitera pas la présentation d’un pass sanitaire.

2- Durant les week-ends et les jours fériés (jauge comprise entre 1 000 et 5 000 personnes jusqu’au 30 juin puis sans limite de jauge ensuite) : AVEC pass sanitaire, obligatoire à partir de 11 ans

A compter de ce dimanche 13 juin à ParisLongchamp, l’ensemble des journées de courses programmées sur les hippodromes France Galop durant les week-ends et les jours fériés pourront à nouveau accueillir le public en nombre. Lors de toutes ces journées, qui couvrent notamment les prochains grands prix, l’accès sur l’hippodrome se fera sur présentation obligatoire d’un pass sanitaire (selon les modalités décrites par le Ministère des solidarités et de la santé) à partir de 11 ans.

France Galop souligne que pour tous les jours de courses, le respect des gestes barrières en vigueur, dont le port du masque, continuera d’être demandé à l’ensemble des personnes présentes sur l’hippodrome.

Toute personne souhaitant accéder à l’hippodrome, en dehors des salariés mobilisés lors de la réunion de courses, les prestataires, les entraîneurs et les personnels d’écuries ayant un partant, les journalistes accrédités, devra présenter un pass sanitaire. Les propriétaires de chevaux notamment, avec ou sans partants, ne pourront se rendre sur l’hippodrome qu’à la condition de répondre à un des critères du pass sanitaire.

Lorsque le jockey a une monte, il reste soumis au protocole mis en place par France Galop. Et lorsqu’il n’a pas de monte, pour l’accès à l’hippodrome, il est soumis aux règles appliquées au grand public.


France Galop